Vous êtes ici : Accueil > Temps scolaire > Matières > Latin > Archives latin > La cuisine gallo-romaine
Par : Kernoa S
Publié : 26 mai 2008
Format PDF Enregistrer au format PDF

sortie latinistes 9 mai 2008

La cuisine gallo-romaine

La cuisine dans l’antiquité gallo-romaine

Lors de notre voyage à Vieux, nous avons découvert dans le musée la façon dont se nourrissaient les gallo-romains, quelques ustensiles de cuisine et plusieurs recettes d’un grand cuisinier romain.

En effet, les Romains étaient de grands gourmets et de grands cuisiniers ! Ils appréciaient la bonne cuisine, même s’il n’y avait que les riches qui accédaient à une nourriture variée : les pauvres se contentaient de quelques petites galettes de sarrasin et d’eau.

Ils aimaient manger des repas constitués de plats très variés comme :

-Du poulet à la numide, consistant à :

“plonger les cuisses de poulet dans l’eau froide salée et atteindre l’ébullition
les sortir et les sécher
les badigeonner d’huile d’olive et les poivrer
les mettre à rôtir à four moyen ¾ d’heure
hacher des grains de coriandre (1 cuillère A soupe), des pignons (1 cuillère à soupe), du cumin (1/2 cuillère à café), 4 dattes, 2 pincées de poivre.
Les pétrir et former une boulette
Réserver les cuisses au chaud
Dans le jus du poulet, déglacer avec du vinaigre (2 dl) et du miel (1 cuillère A soupe) et laisser réduire
Mélanger la boulette au jus
Napper le poulet avec ce jus et servir ;”

-des carottes au cumin qui étaient préparées de cette façon :

“Pour 6 personnes
éplucher et couper en rondelles 1 kg de carottes.
Mettre dans un quart de litre d’eau assaisonnée de garum, à feu doux.
Pendant ce temps piler de la menthe sèche ( 3 cuillères à soupe), 3 branches de persil frais.
Y rajouter 1,5 cuillère à café de cumin en poudre.
Quand les carottes sont tendres, y mélanger ces ingrédients ainsi que 1 dl d’huile d’olive, 1 cuillère à soupe de miel, 1dl de vinaigre de vin, du garum et du poivre.
Servir chaud.”

-et pleins d’autres...(très bons aussi^^)

Il existait déjà, dès l’époque antique, des sortes de réfrigérateurs, appelés silos ; et aussi des foyers, ancêtres de la table de cuisson d’aujourd’hui.
Des couverts, d’ailleurs très décorés, existaient et ont été retrouvés à AREGENUA.

On peut donc savoir que les Romains étaient très hygiéniques et, contrairement aux idées reçues, n’étaient pas des sauvages qui mangeaient à mains nues !!

Post-scriptum

Nous avons choisi ce sujet car nous sommes de très grands gourmets et ce sujet nous a inspirés, autant par l’esprit que par l’odeur !!