Vous êtes ici : Accueil > Rétrospective > 2009-2010 > Une élève sportive de 4ème dans les Infos dieppoises...

Documents joints

Publié : 16 janvier 2010
Format PDF Enregistrer au format PDF

Une élève sportive de 4ème dans les Infos dieppoises...

Un résultat historique
à la Maison des Jeunes de Neuville
Julie Dos Santos vice-championne de France !

Si la Maison des Jeunes de Neuville-lès-Dieppe avait déjà obtenu des médailles de bronze sur les championnats de France, jamais la section taekwondo n’avait décroché l’argent ou l’or. L’oubli est partiellement réparé grâce à Julie Dos Santos qui vient d’être sacrée vice-championne de France cadette. Une excellente performance qui récompense le travail mené par le professeur neuvillais Benoît Gruchy.

Avec une soixantaine de licenciés dans ses rangs, la section taekwondo emmenée par Benoît Gruchy est en pleine vitesse de croisière. C’est dans ce contexte que Julie Dos Santos (cadette - 47 kg) a été sacrée championne de Normandie à Rouen - mais elle était seule en lice - pour gagner son billet pour participer aux championnats de France à Orléans.

Pour sa sixième saison passée dans les rangs du club neuvillais, Julie Dos Santos n’a pas manqué son rendez-vous national. A Orléans, douze combattantes étaient qualifiées dans la catégorie des cadettes - 47 kg et la Neuvillaise est passée tout près du titre de championne de France. Encouragée par ses supporters du club (Marine Legagneur, Pierre Vauclin et son père) et son coach du jour (Ozkan Gurbuz), Julie Dos Santos a remporté ses deux premiers combats face à une Réunionnaise et à une combattante de Rhône-Alpes.

Qualifiée pour la demi-finale du championnat de France, elle souffrait face à une représentante de la Ligue Provence Alpes Côte d’Azur. Les deux combattantes étaient à égalité à l’issue des trois rounds et c’est donc le point en or qui devait les départager. Julie Dos Santos signait un magnifique coup de pied retourné pour l’emporter et obtenir son billet pour la grande finale. Avec, au pire, une médaille d’argent au bout du chemin.

« Elle a encore une belle marge de progression »

En finale, Julie Dos Santos était opposée à Erika Dumas (Rhône-Alpes). Les deux combattantes faisaient jeu égal mais notre représentante était battue d’un petit point dans les ultimes secondes du combat. La Neuvillais obtenait malgré tout une brillante médaille d’argent qui fait la fierté de son professeur Benoît Gruchy : « C’est un résultat historique pour le CJ Neuville qui n’avait jamais obtenu de médaille d’argent en championnat de France de taekwondo. C’est d’autant plus encourageant que le niveau du taekwondo progresse en France. Quelque 750 combattants cadets et juniors étaient réunis à Orléans ».

Fier de la performance de sa jeune élève, Benoît Gruchy souligne qu’elle « dispose encore d’une belle marge de progression d’autant qu’elle est assidue aux entraînements. Elle participe à une moyenne de trois séances par semaine. Il lui manque un peu d’expérience en compétition mais ça va venir à force de faire des combats. C’est essentiellement sur le plan tactique que Julie (Dos Santos) doit progresser. Techniquement, elle est douée dans les enchaînements et les déplacements. Et elle va gagner de la puissance en vieillissant ».

Collégienne à Albert Camus, Julie Dos Santos (13 ans) s’est tournée vers le taekwondo un peu par hasard il y a une demi-douzaine d’années : « Je cherchais un art martial sur Internet. Ma mère m’a montré une vidéo de taekwondo et ça m’a plu ». Elle ne le regrette pas.

Ch. Q